Nouveau scandale Crédit Agricole : la banque anti-crypto & anti-néobanque

Tu n’es pas libre de virer tes fonds comme tu le veux !

Tout à commencé fin janvier 2019 quand un de mes abonnés sur twitter m’informait que sa banque : le Crédit Agricole Mutuel Atlantique Vendée refusait catégoriquement d’opérer un virement vers Coinbase !

Récapitulatif du début de cette affaire

L’abonné en question a cherché a opérer d’autres virements vers différents crypto exchangers (dernier en date, Kraken). Toutes ses tentatives de virements ont été refusé par la banque malgré que son compte ne souffre d’aucune irrégularité ou manque de fonds…

Différents employés de sa banque lui ont signifié oralement leur refus de virer ses fonds (montant à 5 chiffres) pour le “protéger” de choix qu’ils jugeaient trop risqués…
Faut dire qu’ils s’y connaissent bien en matière de gestion des actifs pourris…

Les mois ont passés, des courriers écrits ont été envoyés pour tenter de débloquer la situation, en vain… Fin avril la réponse finale de sa banque émanant du service juridique et que j’ai publié sur Twitter à fait beaucoup de bruit.

Retweetée en masse par la cryptosphère francophone avec des comptes comme celui de Jacques Favier, Le cercle du coin, quelques journalistes mainstream, un article dans le journal du coin etc.

La communauté s’organise contre ces abus

Suite à cette affaire, des langues se sont déliées. Plusieurs personnes dans d’autres banques ont témoignés vivre les mêmes situations hallucinantes.

2 avocats m’ont contacté en MP pour m’informer qu’ils connaissent bien ce type d’abus qu’il faut dénoncer à l’ACPR !

Que la banque informe et rappelle le caractère risqué de certains investissements est une chose, qu’elle ré-interprète à sa sauce des communiqués de l’AMF sur un ton paternaliste pour interdire à ses clients d’effectuer des virements en est une autre !

Rappelons quand même qu’il s’agissait de virements SEPA (donc en euro sur le territoire européen) émis à destination d’acteurs historiques connus et régulés.

Il y a clairement un abus d’autorité de la banque et un dépassement de son simple rôle de conseils !

L’association CryptoFR a également lancé une initiative pour recueillir ce genre de témoignage. Le site Bitcoin.fr quand à lui avait publié un spreadsheet classant quelles banques sont crypto-friendly sur ces questions de mouvements de fonds à destination et venant des exchangers.

Sans surprise, on retrouve en fin de classement, les cancres anti-crypto : Crédit Agricole, CIC et le groupement BPCE

A l’inverse parmi les banques crypto-friendly la néobanque N26 (que je recommande fortement) est en tête de liste avec ING. J’imagine que Révolut n’avait pas encore obtenu sa licence bancaire au moment de ce sondage.

La situation s’aggrave pour le Crédit Agricole !

Non content d’être devenu depuis quelques semaines le dinosaure de la finance à la politique interne la plus anti-crypto du marché, ils creusent leur tombe en matière de communication !

Soutiens les responsables de comm’ & community managers du CA : retweet cet article ! 1 article retweeté = 1 mois de job assuré (pour eux) ! ah ah ah

Suite à cette affaire, un abonné m’a informé que sa banque (le Crédit Agricole des Côtes d’Armor) REFUSE D’OPÉRER DES VIREMENTS VERS SON COMPTE N26 !

Ce n’est plus seulement une question de protéger ses clients d’investissements risqués, cela ressemble plus à une tentative de séquestration d’un forcené… le Crédit Agricole serait-il en faillite ? On se le demande parfois…

Manifeste-toi sur ce tweet
si tu as été victime du même type d’abus de la part de ta banque !

Même si cela était un cas isolé, il est symptomatique du manque de considération des banques envers leur clientèle et l’absence de moyens efficaces pour traiter ces dysfonctionnements ! En l’absence de réponse après avoir servi de balle de ping pong, le client a fini par abandonner et opter pour un plan B.

Pour le moment la solution la plus efficace est de changer de banque ! (plus difficile quand on tombe sur un mauvais perdant).

La transition globale vers Bitcoin se fera dans la souffrance, poussée par la contrainte d’échapper à des choses qui risquent rapidement de dégénérer (cf: Venezuela… ne crois pas que cela ne nous arrivera jamais).

On commence à avoir un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler un contrôle généralisé sur nos comptes en banque. 

Pour en revenir à l’histoire initiale, tout comme pour la 1ère affaire avec les crypto-exchangers,  le Crédit Agricole essaie de noyer le poisson en invoquant des dysfonctionnements internes et en se renvoyant la patate chaude de service en service.

L’affaire dure apparemment depuis des mois…l’abonné en question a fini par ouvrir un compte chez ING pour être en mesure de virer ses fonds ! Apparemment au téléphone on lui aurait dit que son compte N26 serait “blacklisté” !

Aucune autre explication…

N26 et les autres néobanques sont effectivement très dangereuses pour des dinosaures en voie d’extinction comme le Crédit Agricole car ils vont accélérer leur chute !

L’histoire se répète

Cela me rappelle une histoire personnelle qui remonte à plus de 3 ans ou la Caisse d’épargne m’avait refusé (3 fois) un gros virement vers TransferWise !

En effet ils avaient classé leur activité et leur compte bancaire en risque élevé ! Avec des frais de virements hors UE divisés par plus de 10 à l’époque, le risque était surtout élevés pour eux de voir les clients cessés d’opérer des virements internationaux en devises étrangères…

Après entretien téléphonique avec le directeur de l’agence mon virement a fini par être exécuté. Après avoir quand même du raconter ma vie et présenter des justificatifs sur les raisons du transfert sur un compte à l’autre bout de la planète…

On vit de + en + dans le cauchemar prédit par Orwell quelques décennies plus tôt !

Le fait comique de cette histoire : en 2019 la Caisse d’épargne devrait nouer un partenariat avec….oui, tien-toi bien : TransferWise ! Le même qu’ils jugeaient limite comme une organisation criminelle 3 ans plus tôt.

Cf; Taquin, j’ai recontacté à ce sujet par mail mon ancien banquier mais il n’a pas souhaité prolonger la discussion…

Muter ou mourir !

La caisse d’épargne dans l’exemple précédent a choisi la sage option de récupérer à son compte via un partenariat commercial ceux qu’ils avaient identifiés au préalable comme une menace.

Pourquoi ? Car c’était l’option la moins dommageable ! Ils ont choisi l’option de muter.

LE CARTEL BANCAIRE (ne jamais oublier à quel point cet organisme s’apparente dans son fonctionnement à une mafia & un parasite) est une des industries qui à le moins évoluée technologiquement parlant au cours des 50 dernières années.

A voir absolument, cette conférence d’Antonopoulos : Sortir du cartel bancaire mondial

Ils bénéficient d’un tel monopole qu’ils ont réussi à freiner constamment toutes innovations bouleversant leur statu quo. Avec la démocratisation d’Internet qui n’a fait qu’accélérée en 20 ans, ce statu quo est remis en question jour après jour.

Soumis à une concurrence de plus en plus forte, s’ils n’évoluent pas, ils vont bientôt se faire anéantir par les fintech utilisant les IA, l’automatisation et in fine dans une décennie ou deux par les OPEN blockchains tel que BITCOIN.

Ce processus sera lent mais il se fera, il est instoppable tout comme l’était et l’est toujours Internet.

Pour le moment les acteurs les plus dépassés comme le Crédit Agricole sont en mode “lutte” contre les exchangers et dans le dénigrement des crypto en général.

Cela peut varier d’une agence à une autre, les décisions sur ce type de sujet n’étant pas forcément prises au niveau national.

Donc oui, tu peux avoir fait le mauvais choix d’être au Crédit Agricole et n’avoir jamais eu le moindre problème pour opérer des transferts sur Coinbase, Kraken et vers ton compte N26 ou Révolut. C’est possible, un jugement un peu trop rapide serait de croire que ton cas perso s’applique dans toutes les agences du CA.


Relis cet article dans 3 ou 5 ans. Tout comme la BPCE a fini par adopter TransferWise, ne sois pas surpris si un prochain jour tu vois apparaître des partenariats entre le Crédit Agricole et des acteurs crypto sur lesquels ils font un embargo financier aujourd’hui.

NON PAS CAR ILS SERONT DEVENUS INNOVANTS MAIS PARCE QU’ILS N’AURONT PLUS LE CHOIX.

Banques traditionnelles, nous avons un message pour vous =

ÉVOLUEZ OU DISPARAISSEZ !

Trousse à outils crypto révolution :

Acheter, vendre & trader des crypto : Binance | Bitmex | ByBit

Sécurité / Hardware Wallet : Ledger

Décoration/ Poster Alu-Dibond : Displate

Tip moi via Lightning Network : Tippin.me

Poster Alu-Dibond

----

Impression haute qualité sur plaque d'aluminium pour des couleurs vives

La sécurité avant tout !

---
Utilise un hardware wallet pour protéger tes crypto des hackers !

Trading high leverage

----

Envie de sensations fortes ? Essaie le trading à effet de levier jusqu'à x100

10% de réduction pendant 6 mois via ce lien

Poster Alu-Dibond

----

Impression haute qualité sur plaque d'aluminium pour des couleurs vives